LES INTERVENANTS

David Djaïz

David Djaïz est né le 10 décembre 1990 à Agen. Ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (où il est entré cacique en 2010) et de l’École nationale d’administration. Titulaire d’un master 2 de philosophie politique de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il a conduit des recherches sur la genèse de la théorie politique moderne (Hobbes, Machiavel). En 2017, il a publié son premier livre, La guerre civile n’aura pas lieu (éd. du Cerf), dans lequel il confronte le défi du djihadisme « homegrown » aux différentes approches philosophiques de la guerre civile et du dissentiment. En 2019, il a publié un second essai, Slow Démocratie, dans lequel il réhabilite le rôle de l'Etat-nation pour répondre aux défis posés par la mondialisation. Il enseigne depuis 2017 à Sciences Po l'histoire des idées politiques et la philosophie politique au sein du programme « Humanités politiques ».

 

Les brèves proposées par David Djaïz:

Mémoires du général de Gaulle

"Je voulais vous recommander les mémoires du général de Gaulle, qui viennent de ressortir en Pléïade, Mémoires de guerre et Mémoires d’espoir.Au delà du fait qu’il s’agit d’un très grand texte littéraire, écrit dans cette belle langue classique qu’affectionnait le général, cela se lit comme une formidable épopée, qui répond à des questions très contemporaines : comment remonter la pente et sauver l’honneur, quand on pense avoir touché le fond ? J’ai lu ça avec délectation. "


Naissance de la biopolitique

"Je vous recommande la lecture des cours de Michel Foucault au Collège de France, qui sont publiés dans la très belle collection « Hautes études ». En particulier deux livres : « naissance de la biopolitique », qui est une archéologie intellectuelle passionnante du néolibéralisme. On y trouvera notamment ce passage sur la Commission Erhard, qui a joué un rôle fondamental dans l’identité de l’Allemagne contemporaine. Et puis ce cours au titre évocateur : « il faut défendre la société »."