Les brèves

Napoléon stratège

Jean-Louis Bourlanges, créée le 16-04-2018

"Je voulais signaler une très belle exposition dans ce très bel endroit qu’est le musée des armées aux Invalides. Ils font une exposition Napoléon, stratège. C’est une exposition assez modeste mais intéressante avec des jeux interactifs où on peut jouer aux batailles. Enfin, il y a tout un ensemble de choses. Mais il y a deux caractéristiques qui m’intéressent, c’est d’abord de faire une exposition sur quelque chose d’aussi cérébral que la stratégie et deuxièmement on évoque clairement le stratège vaincu, il y a toute une partie de cette exposition qui s’appelle L’ombre de la défaite et qui explique l’ensemble des défaites de Napoléon. C’était un génie militaire, mais il faut bien voir qu’il a perdu quand même pas mal de guerre à commencer par la guerre d’Egypte. "


La France des Belhoumi de Stéphane Beaud

Philippe Frémeaux, créée le 16-04-2018

"C’est le livre de Stéphane Beaud qui raconte l’histoire d’une famille immigrée dans la même période avec un travail d’historien à la fois très respectueux des gens alors qu’il en parle avec toute la vérité crue et toutes les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Leur mode de vie aussi, l’intégration et l’ascension sociale que certains peuvent connaître dans la famille grâce à l’école. C’est un livre extrêmement intéressant puisqu’il y a une très profonde humanité, qui aborde tous les problèmes sans minimiser les difficultés qu’il peut y avoir de l’immigration ou de l’intégration en France. Il va très au-delà de ce qu’on entend souvent avec des polémiques d’actualité qui finalement rendent peu compte de ce qu’est le vécu des gens."


Revue Commentaire

Nicolas Baverez, créée le 16-04-2018

"Dans le droit fil des anniversaires, remontons un peu le temps, allons en 1938. C’est l’année de la publication de la nausée par Jean-Paul Sartre et puis l’année de la thèse d’Aron sur l’introduction de la philosophie de l’Histoire. Quand on regarde la filiation de ces deux petits camarades à la quelle on a souvent résumé l’histoire intellectuelle française du 20ème siècle et bien regardons aujourd’hui en 2018, deux excellentes revues : Commentaire, la revue avec un numéro sur le sens de l’Histoire, ses directions et puis Est-Ouest au moment où on voit qu’une nouvelle Guerre Froide point. Et de l’autre côté Les Temps modernes avec une excellent numéro consacré au Venezuela qui est un pays extrêmement important et souvent très mal connu en France et c’est vraiment deux livraisons de revue remarquable. Deux revues qui sont naturellement complétée par Esprit."


L'évènement 68 d'Emmanuel Loyer

Lucile Schmid, créée le 16-04-2018

"Je voulais proposer de lire un ouvrage qui s’appelle L’événement 68, c’est un recueil de texte réunis par Emmanuelle Loyer, qui est une historienne qui a beaucoup travaillé sur la culture, qui est paru chez Flammarion, reprise d’une précédente édition. Ce qui est très intéressant c’est qu’on évoque toujours mai 68 autour de la commémoration avec tous ces témoignages de personnalités qui ont vécu mai 68. On retrouve cette espèce de liesse comme ça 50 ans après et en même temps on a ceux qui sont anti-mai 68. En revenant au plus près du texte on s’aperçoit qu’il y avait à la fois cette espèce de culture orale mais il y a eu aussi beaucoup d’écrits qui ont été produits en mai 68 avec des tracts etc. D’ailleurs à la Revue Esprit, on a trouvé un texte de Dany Cohn-Bendit et trois autres comparses qui nous racontaient pourquoi il fallait des sociologues et qui, évidemment, critiquaient vertement Alain Touraine et Michel Roziers. C’est très intéressant car c’est un mélange entre une culture orale très militante et le passage à l’écrit"


Le Lambeau

Philippe Meyer, créée le 16-04-2018

"Je voudrais ouvrir cette séquence des brèves en répétant ce que j’ai dit la semaine dernière. On dit souvent que lire c’est vivre la vie des autres ou du moins la vie que l’on a pas. Quand il s’agit des Mousquetaires on s’imagine vivre des aventures exaltantes et des exploits formidables dans un contexte d’amitié étonnant. Quand il s’agit de lire le livre de Philippe Lançon Le Lambeau, on est d’abord impressionné par sa capacité à faire de la littérature. C’est à dire ne pas faire du stylé ou des manières mais arriver à retransmettre quelque chose qui semble intransmissible, je rappel que Philippe Lançon était ce journaliste qui travaillait à Libération et Charlie Hebdo et qui se trouvait à Charlie au moment de l’attentat, c’est d’ailleurs un rescapé. Sur le fait d’être un rescapé il écrit des choses très fortes. Mais c’est un rescapé terrible, il a passé deux ans à suivre des opérations chirurgicales d’une difficulté étonnante. Ca n’est pas ça l’important puisqu’il suffirait de faire la liste de ses malheurs si on voulait attirer la sympathie. Il ne cherche pas à attirer la sympathie, c’est peut-être même pas le partage puisque je pense que c’est quelque chose qui n’est pas partageable. Mais peut-être une façon d’alléger le fardeau qu’il porte et pour ça il faut être un écrivain et Philippe Lançon l’est, son livre s’appelle le Lambeau et il est publié aux éditions Gallimard."


Eloge de l'oubli

Béatrice Giblin, créée le 08-04-2018

"Vous avez fait cette thématique sur Mémoire et Oubli et je voudrais citer le livre de David Rieff Eloge de l’Oubli, la mémoire collective et ses pièges. Il est extrêmement éclairant en particulier sur nos sociétés actuelles qui sont des sociétés beaucoup plus diversifiées beaucoup plus multiculturelles avec une partie de nos concitoyens qui ont une autre histoire que la notre et qui vivent en tant que victime et qui demandent une reconnaissance de ce qu’a été leur douleur, leur souffrance. Qui ne l’ont pas forcément vécu, ce sont les petits-enfants parfois. Et on voit bien les problèmes que ça pose et je pense que cette réflexion là nous serait extrêmement utile."


La ruée vers l'Europe

Michaela Wiegel, créée le 08-04-2018

"Je voulais parler d’un livre très dérangeant et dont je ne sais toujours pas ce que je dois en penser. Il faut qu’il soit lu tout de même. C’est écrit par Steven Smith qui était longtemps spécialiste Afrique pour Libération, il est américain d’origine mais il écrit parfaitement en français. Il a écrit un livre qui s’appelle La ruée vers l’Europe et qui au fond non-seulement décrit les flux migratoires qui doivent venir d’Afrique vers nous mais qui questionne également notre réflexion sur tout ce que nous considérons comme aide au développement. Il considère que nous nous trompons lourdement et justement le fait qu’une bonne partie de la jeunesse africaine soit mieux qualifiée aujourd’hui qu’avant va faire accélérer encore une fois l’attractivité de l’Europe donc lisez-le et formez-vous votre opinion."


Vers la catastrophe russe de Boris Kritchevski

Jean-Louis Bourlanges, créée le 08-04-2018

"Je reste dans les affaires russes je voudrais recommander le livre aux éditions de Fallois, c’est donc une des dernières décisions qui a été prise par le regretté Bernard de Fallois, le livre de Boris Kritchevski intitulé qui nous conduit vers la catastrophe russe et qui est préfacé par notre ami Jean-Claude Casanova. C’est intitulé Lettres de Petrograd au journal l’Humanité octobre 1917- février 1918. Kritchevski était un socialiste russe parlant parfaitement français qui avait été envoyé par l’Humanité à ce moment complètement critique à la fois pour la défense nationale française et pour l’avenir de la Russie, qui étaient les révolutions de 1917 en Russie et il envoyait des lettres à l’Humanité qui ont été immédiatement arrêtées. Je crois que ça montre deux choses, ça montre que dès le début un certain nombre d’hommes lucides et bienveillants envers le socialisme avait compris la perversité intrinsèque du système léniniste qui portait en lui la dérive stalinienne comme la nuée porte l’orage et deuxièmement c’est que très tôt un certain nombre de sirènes. Dès le début des années 20, il y avait eu une chape de plomb. Romain Roland avait dit qu’une grande lumière s’était allumée à l’Ouest, en réalité, la ligue des Droits de l’Homme avait tout de suite décidé de ne pas rendre compte des atteintes aux Droits de l’Homme en Union Soviétique en raison de la grandeur de l’objectif révolutionnaire poursuivi. Il faut lire ce livre, il est prémonitoire, il dit tout, tout de suite."


Rapport des syndicats SNCF

Lucile Schmid, créée le 08-04-2018

"Comme vous le savez, on est au début d’une grève perlée de la SNCF et on voit que la pression s’accentue du côté du gouvernement. Emmanuel Macron va intervenir la semaine prochaine à la télévision sur le sujet, Nicolas Hulot vient de donner dans le JDD une interview montrant que la réforme de la SNCF était aussi écologique, Edouard Philippe nous en parle aussi. Moi je pense que ce qui est important c’est d’avoir tous les termes du débat, je voulais donc recommander la lecture du rapport qui a été fait par les syndicats et notamment par la CGT sur cette question de réforme de la SNCF. Je trouve que dans ce rapport, qui est un contre-rapport Spinetta, il y a des éléments qui méritent d’être pris en considération notamment sur la façon dont aujourd’hui il faudrait considérer davantage le chemin de fer comme un avenir. Mais c’est un rapport qui met en lumière aussi des choix de société la question des routes versus chemins de fer, la question du fret etc. Il y a donc quelque chose autour du modèle de société et je pense qu’un des bienfaits de l’élection d’Emmanuel Macron c’est que les choses se déroulent assez différemment du côté des syndicats, ce n’est plus seulement une grève de rapport de force c’est aussi une grève sur le contenu. Si le Parlement n’est plus un contre-pouvoir il faut donc se poser la question de savoir si nous, citoyens, sommes des contrepouvoirs."


Le Lambeau de Philippe Lançon

Philippe Meyer, créée le 08-04-2018

"Je voudrais recommander le livre de Philippe Lançon, journaliste à Libération et journaliste à Charlie Hebdo. Il était à Charlie le jour où sont rentrés les terroristes, il en est sorti vivant, extrêmement blessé et qui a réussi à transformer une situation, un moment de sa vie qui ne peut être que très difficilement partagé. Lui a réussi à le partager et ainsi montrer ce dont est capable la littérature. C’est aux éditions Gallimard et ça s’appelle le Lambeau"


Les islamistes saoudiens. Une insurrection manquée de Stéphane Lacroix

Philippe Meyer, créée le 25-03-2018

"Les événements du 11 septembre 2001 ont projeté au cœur de l'actualité les islamistes saoudiens, dont Oussama Ben Laden se veut le plus éminent représentant. Du fait de la très grande opacité du royaume saoudien, cette mouvance reste néanmoins largement méconnue. Qui sont ces activistes qui défient au nom de l'islam un pouvoir ayant fait de la religion la ressource principale de sa légitimité ? Et comment sont-ils parvenus à étendre leur emprise et à mobiliser en profondeur dans la société saoudienne ? Enfin, pourquoi leur " insurrection " s'est- elle in fine heurtée à la résilience du pouvoir des Al Sa'ud' ? C'est à ces questions que répond le présent ouvrage, en s'appuyant essentiellement sur des sources écrites et orales de première main, recueillies notamment lors d'enquêtes de terrain en Arabie Saoudite."


L'Égypte en révolutions de Stéphane Lacroix et Bernard Rougier

Philippe Meyer, créée le 25-03-2018

"Où va l’Égypte ? Le peuple a-t-il « fait tomber le régime », comme le proclamaient les milliers de mani-festants de la place Tahrir en janvier 2011 ? Que s’est-il passé depuis la chute de Moubarak le mois suivant ? Pourquoi l’islam politique, porté par les urnes lors des premières élections libres jamais organisées, a-t-il fait l’objet d’un rejet massif lors de la deuxième révolution de juin 2013 ? Assiste-t-on au rétablissement définitif d’un ordre autoritaire après la répression sanglante des Frères musulmans, l’accession à la présidence du maréchal al-Sissi et l’arrestation de militants révolutionnaires ? Le pays est-il le poste avancé d’une contre-révolution régionale soutenue par les monarchies du Golfe ? Plus active que jamais, la violence jihadiste peut-elle contaminer l’ensemble du spectre islamiste – à commencer par la base militante des Frères musulmans, qui s’interroge sur l’action à conduire et dont les dirigeants, condamnés par la justice, croupissent en prison ? Cet ouvrage est le premier à rendre compte des dynamiques en cours dans le pays depuis l’irruption révolutionnaire. Rédigé par des spécialistes égyptiens, américains et français qui ont vécu au rythme des bouleversements de l’actualité égyptienne, il éclaire l’avenir d’un géant démographique, politique et culturel dont les élans et les crises affectent l’ensemble du monde arabe et musulman."