Soutenez-nous.
Cliquez ici

Lancement de notre campagne de financement participatif 2018/2019

Chères auditrices, chers auditeurs,

Il y a un an, c’est le nombre et la vigueur de vos appels à poursuivre cet Esprit public auquel France Culture venait de mettre fin brutalement qui nous ont convaincus de le reprendre sur la toile. Sans autres moyens que notre détermination nous avons lancé Le Nouvel Esprit Public de Philippe Meyer en peau de caste (ou en pot de caste, les interprétations varient). Vos encouragements nous en ont donné les moyens financiers. 52 enregistrements et maints obstacles plus tard, nous sommes heureux et orgueilleux de rassembler tant d’auditeurs anciens et nouveaux chaque semaine, loin de l’information spectacle et du culte de l’instant, autour de nos échanges documentés dont vous nous dîtes apprécier l’atmosphère amicale et attentive. Lorsque, chaque mois, nous les enregistrons en public, vous êtes plus de 300 à y assister, puis à participer à la séquence de questions, enregistrée et diffusée sous l’appellation « Le Bada » (ainsi nommait-on à Marseille le supplément auquel tout marchand de glaces était moralement tenu à l’égard de ses clients).

Aujourd’hui, nous sommes à l’orée d’une nouvelle saison dont il faut d’abord assurer le financement, ce qui est évidemment le premier but de cet appel. Il nous faut aussi étoffer nos moyens, notamment de documentation. Pour répondre à une demande soutenue, nous souhaitons décentraliser nos enregistrements en public. L’un des buts de notre collecte est donc de faire face aux dépenses de ces déplacements. Par ailleurs, comme il est normal pour une première année, une partie importante du travail nécessaire à nos enregistrements a reposé sur le bénévolat. Les résultats de notre levée de fonds devraient permettre que chaque travail non seulement mérite mais reçoive un salaire. Ils nous permettront également de nous faire connaître : nous sommes en effet frappés du nombre de ceux qui ignorent encore que nous sommes passés sur la toile et la réaction des nouveaux auditeurs nous conduits à chercher toutes les possibilités de faire circuler l’information sur notre rendez-vous.

Sous le pavillon du Nouvel Esprit public, nous avons créé un nouveau podcast, baptisé Kitafétoi. Philippe Meyer y reçoit une personnalité publique et l’interroge sur les rencontres qui lui ont permis de devenir ce qu’elle est. Bernard Pivot et Roselyne Bachelot ont été les premiers invités de cette nouvelle séquence que nous voulons développer dans toutes les directions de la vie publique, qu’elle soit politique, culturelle ou sociétale. Cette initiative très bien accueillie illustre notre conviction que le podcast permet aujourd’hui d’accomplir la promesse avortée des radios libres des années 80 sur lesquelles l’industrie de la communication a si rapidement mis la main sans autre but que financier. Liberté, solidité et inventivité sont les valeurs qui guident nos ambitions. Votre contribution les tonifiera et nous donnera les ressources nécessaires à leur accomplissement. Soyez-en remerciés.

Lien vers la campagne ouverte du 9 septembre au 24 octobre 2018 :

Ph. Meyer

CHAQUE DIMANCHE

à 13h, nous mettons en ligne notre podcast. Cette émission audio s'écoute à la demande et gratuitement, sur ordinateur et téléphone mobile. Les émissions originales du Nouvel Esprit public sont conçues pour être écoutées en différé. Vous décidez du lieu et du moment. Vous pouvez les réécouter à votre guise.

L’ART DE LA CONVERSATION

« Après vous avoir écouté, on se sent plus intelligents ». C’est le compliment le plus fréquent fait aux participants à notre émission. Les auditeurs apprécient les échanges documentés, l’écoute attentive, l’ambiance cordiale de cette conversation entre quatre intervenants modérés avec humour par Philippe Meyer. Venus des horizons les plus divers, ils ont le loisir de s’exprimer complètement et le souci de se répondre. Ils ne cherchent pas à emporter ni à importer leurs convictions mais à éclairer leur auditoire.

QUI FAIT LE NOUVEL ESPRIT PUBLIC ?

Nos auditeurs ont vite été sensibles à l’esprit de camaraderie qui caractérise nos échanges et nos divergences. Au fil des années, nous avons formé une véritable équipe, appelée à s’enrichir de nouvelles recrues, et qui rassemble dores et déjà: