Les brèves

Russia Today (RT)

Jean-Louis Bourlanges, créée le 13-02-2022

"Je m’apprêtais à recommander le même livre que Béatrice, mais comme elle en a très bien parlé, je vous en conseille donc un autre, que je n’ai pour le moment que parcouru, mais qui m’intéresse déjà beaucoup. Il est signé de Maxime Audinet. Ce livre montre comment ce média s’est organisé, dans son personnel et dans ses choix éditoriaux, pour être un véritable instrument parfaitement docile de l’Etat russe, et parfaitement adapté à la logique poutinienne. Je cite la phrase du cinéaste Emir Kusturica, qui disait en 2015 : « la troisième guerre mondiale pourrait advenir si le Pentagone bombarde la chaîne Russia Today. Je ne doute pas que dans ce cas les Russes réagiraient en détruisant CNN. »"


« Simple » de Gaspard Koenig

Philippe Meyer, créée le 13-02-2022

"Gaspard Koenig est philosophe et a créé un mouvement baptisé « simple », dont le but est de nous dépêtrer d’une saturation de règlements qui pourrit la vie publique, la vie sociale, la vie des entreprises et celle des individus. Je me suis d’abord demandé comment il était possible qu’une question aussi limitée puisse fonder une candidature à l’élection présidentielle. C’est peut-être parce que le fonctionnement démocratique est si insuffisant, et la démocratie si pétrifiée dans son fonctionnement, que pour que de telles questions soient audibles il faille se présenter à la présidence de la République. On voit venir le moment où il faudra le faire pour régler un problème de voisinage … Personnellement, j’aimerais que cette candidature reçoive les parrainages dont elle a besoin. "


L’enfer numérique voyage au bout d’un like

Béatrice Giblin, créée le 13-02-2022

"Je vous recommande la lecture de ce livre de Guillaume Pitron. Ce journaliste d’investigation, qui a déjà signé un excellent livre sur les métaux rares, s’intéresse cette fois-ci à ce qui se cache derrière ces technologies auxquelles nous sommes sans cesse connectés, qu’on nous présente comme « virtuelles », mais qui sont en réalité on ne peut plus matérielles. Et cette matérialité a un coût très grand, surtout d’un point de vue environnemental. Nous sommes très préoccupés par la question des émissions de CO2 du trafic aérien par exemple, tandis que nous sommes totalement aveugles aux dégâts que produisent notre addiction à nos smartphones, pourtant bien plus grands. Le cloud n’a rien de virtuel."


Le grand monde

Nicole Gnesotto, créée le 13-02-2022

"Je vous recommande cette lecture extrêmement jubilatoire, signée Pierre Lemaitre. C’est de l’excellente littérature populaire. Lemaitre avait eu le Goncourt pour une trilogie à propos de la guerre de 1914-1918, « au revoir là-haut ». Ce livre-ci est le début d’une autre trilogie sur les Trente Glorieuses. Il traite de la France coloniale, aussi bien à Beyrouth qu’en Indochine. Lemaitre est un conteur extraordinaire, et à travers les tribulations d’une famille c’est aussi l’Histoire de France qu’on lit. Je venais de terminer le Houellebecq j’avoue que j’ai été très déçue, lisez plutôt celui-ci !"


Lénine a marché sur la Lune

Philippe Meyer, créée le 06-02-2022

"Je voudrais signaler l’ouvrage de Michel Eltchaninoff, le philosophe qui écrivit « Dans la tête de Vladimir Poutine », livre à l’origine d’une riche collection aux éditions Actes Sud qui permet de mieux cerner Erdogan, Mark Zuckerberg, Julian Assange ou Bachar El Assad. Dans Lénine a marché sur la Lune, Michel Eltchaninoff se penche sur le cosmisme, mouvement né en Russie et qui prétend à rien moins qu’à abolir la mort et à coloniser l’espace et les planètes. Né dans la cervelle d’un farfelu qui fascina Dostoïevski et Tolstoï et qui pourrait bien être le père et l’inspirateur des transhumanistes californiens, comme de la vision politique de certains dirigeants russes actuels. C’est une plongée dans des théories qui inspirent aussi bien Elon Musk que le nouveau chef de l’administration présidentielle de Poutine, concepteur d’un réseau de scanners spatiaux destinés à sonder la pensée humaine. De quel progrès ce courant cosmiste est-il le creuset : vous le saurez en lisant Lénine a marché sur la Lune."


Molière le chien et le loup

Isabelle de Gaulmyn, créée le 06-02-2022

"Je vous propose quelque chose à écouter en famille, pourquoi pas pendant les vacances. Il s’agit de la série de podcasts sur Molière produits par France Inter, et c’est remarquable. Les deux derniers épisodes sont peut-être un peu superflus, mais les huit premiers sont formidables. A écouter avec vos enfants et petits enfants. D’abord parce que vous apprendrez que bien des choses que vous croyiez savoir sur Molière sont fausses, mais aussi parce que c’est toute une époque que vous allez vivre : le jansénisme, Port-Royal, vous apprendrez qui était Louis XIV, et ce qu’était le théâtre à l’époque. C’est très fin, et compréhensible par toute la famille."


H6

Béatrice Giblin, créée le 06-02-2022

"Je suis allée voir le film « H6 », réalisé par Ye Ye, réalisatrice qu’on dit franco-chinoise (mais j’ignore si elle a la double nationalité). Elle a été hospitalisée en France lors d’un séjour, puis retourna en Chine où elle réalisa ce documentaire dont le sujet est l’un des grands hôpitaux de Shanghaï, « H6 », qui fait plus de 70 000 mètres carrés, et reçoit 70 millions de patients par an. Le film est remarquable, car on y voit à la fois le gigantisme, les queues interminables pour obtenir les rendez-vous, les gens qui font 1 000 kilomètres pour pouvoir se faire soigner … On suit cinq patients et leurs familles, et petit à petit se révèlent toutes les difficultés, la douleur mais aussi toute la dignité. Dans ces temps où l’on parle beaucoup du totalitarisme chinois, l’humanité du film impressionne. On se dit également que si grandes que soient les difficultés des hôpitaux français, nous avons bien de la chance de les avoir. "


Danton et Robespierre le choc de la Révolution

Matthias Fekl, créée le 06-02-2022

"Je vous recommande un livre de Loris Chavanette, où sont retracés deux destins, ainsi que l’une des périodes les plus denses de l’Histoire de France. On y voit à la fois l’apogée des Lumières, et peut-être leur dévoiement avec la Terreur. Ce moment de bascule de notre histoire y est analysé, ainsi que deux rapports à la philosophie, aux idées, à l’action, et à la vie. Tout cela est mis en lumière avec brio."


Disputes au sommet

Nicolas Baverez, créée le 06-02-2022

"On a cru à tort que le totalitarisme avait disparu, et ce n’est malheureusement pas le cas. C’est pourquoi je vous recommande ce livre magistral d’Ismail Kadaré. Il est terrifiant. Kadaré était étudiant à Moscou dans les années 1950, il a connu la folle dictature albanaise d’Enver Hoxha. Le livre raconte un fait incroyable : Staline appelle Boris Parsternak pour lui parler de l’arrestation de Mandelstam, et de ces quelques minutes de coup de fil vont dépendre la vie de Mandelstam et celle de Pasternak. Kadare montre qu’il y a eu de multiples versions de cette conversation téléphonique. Il reprend les treize scénarios de ce coup de fil, et cela permet de prendre conscience ce qu’est un régime totalitaire, où l’on joue sa vie sur quelques minutes, sur quelques mots. C’est une manière de faire comprendre ce qu’est le totalitarisme par la base, qui vaut tous les cours de sciences politiques. Le tout avec un talent littéraire exceptionnel. "


Les Doctrines de haine, l’antisémitisme, l’antiprotestantisme, l’anticléricalisme

Isabelle de Gaulmyn, créée le 30-01-2022

"J’ai envie de vous parler d’un livre assez curieux. On réédite Les doctrines de haine d’Anatole Leroy-Beaulieu (historien et essayiste français de la fin du XIXème siècle). Le livre parut entre l’affaire Dreyfus et la loi de 1905. Il s’agit d’une série de conférences pour tenter d’expliquer ce qu’était la haine qui s’emparait à l’époque des français. L’auteur se situait comme catholique libéral. Les haines décrites ont toutes un point commun : on désigne un ennemi intérieur qui à chaque fois vient de l’extérieur : les Juifs viennent d’un peu partout, les protestants sont Allemands et les catholiques sont latins. Si l’on remplaçait l’anticléricalisme par l’islamophobie, nous retrouverions exactement les mêmes discours aujourd’hui … "


Manifeste de la dernière chance

Lionel Zinsou, créée le 30-01-2022

"Je vous conseille ce livre des Gracques. Il me semble que le titre vient plutôt de l’éditeur que des auteurs, car « la dernière chance » est un concept qui revient tous les cinq ans, mais passons. Mais cela vaut la peine de s’y pencher, car il y a beaucoup de propositions, institutionnelles, économiques, etc. Il semble que la campagne électorale laisse de côté les vrais problèmes. On passe son temps à se demander combien d’immigrés de la deuxième génération on va renvoyer au Mali ou en Algérie (contre la volonté de ces Etats). Ce sont sans doute des sujets intéressants, mais pas extrêmement pratiques … On peut ressortir les Kärcher, créer un Guantanamo qui nous manquait, peut-être sur l’île de Ré ? Mais si on considère qu’il y a peut-être d’autres sujets plus préoccupants, la lecture de ce petit manuel pourra s’avérer précieuse."


Un coup de hache dans la tête

Philippe Meyer, créée le 30-01-2022

"Les auditeurs du Nouvel Esprit public connaissent le professeur Raphaël Gaillard patron du pôle hospitalo-universitaire de Sainte-Anne. Il avait, en juillet 2020, été l'invité d’une thématique remarquée sur « La psychiatrie dans la cité ». Raphaël Gaillard publie chez Grasset « Un coup de hache dans la tête », livre sous-titré Folie et créativité. Ce livre, qui devrait susciter des discussions musclées, notamment de la part des thérapeutes freudiens, s'appuie sur les connaissances littéraires de cet ancien élève de l'École normale supérieure qui lui ont fait emprunter son titre à une formule de Diderot: « Les grands artistes ont un petit coup de hache dans la tête », mais aussi sur des entretiens avec ses patients qui lui permettent de présenter la dépression, la bipolarité et la schizophrénie dont il relève les principales caractéristiques dans des termes heureusement familiers avant de les caractériser dans la suite de son livre selon une approche technique. En revenant sur des mouvements artistiques comme le romantisme ou le surréalisme et en soulignant les liens que ces mouvements revendiquent entretenir avec ces troubles de la personnalité ou les glorifient, il s'interroge sur la genèse et la nature de la parenté entre créativité et troubles mentaux. Comment l’homo sapiens a triomphé de l’homme de Neandertal par une augmentation conséquente du volume d’informations échangées dans le cerveau en privilégiant la quantité d’informations et quelles conséquences en sont résultées, c’est ce que Raphaël Gaillard éclaire avec la maestria que lui connaissent nos auditeurs."