Les brèves

Nos campagnes suspendues

David Djaïz, créée le 13-12-2020

"J’ai deux brèves cette semaine. Je recommande d’abord ce livre signé de Salomé Berlioux, une talentueuse responsable associative, qui s’occupe notamment de la mobilité des élèves en zone rurale. Dans ce livre, elle donne la parole à des personnalités variées : des hôteliers en Lozère, des ouvriers ruraux dans l’Ardèche, des petits patrons d’Ille-et-Villaine ou des fonctionnaires de préfecture dans l’Allier pour qu’ils racontent comment ils ont vécu cette année 2020 si particulière. Passionnant."



Carnet d’adresses de quelques personnages fictifs de la littérature

Philippe Meyer, créée le 06-12-2020

"Les grands prix littéraires cachent les petits, j’ai découvert cette semaine qu’il existe un prix Hennessy du livre dont la littérature est l’héroïne. Le livre qui l’a remporté est signé de Didier Blonde, il regroupe les adresses, les numéros de téléphone et autres renseignements à propos des personnages de romans que Didier Blonde a croisés au fil de ses lectures. C’est également une jolie réflexion sur les adresses en littérature et sur la rêverie qu’elles suscitent. On y trouve également un passage un peu plus personnel dans lequel Didier Blonde raconte que le numéro de téléphone de l’appartement où il vécut une enfance heureuse est toujours valide. Il hésite à appeler, puis se décide et ... je vous laisse découvrir la suite."


La fin du régime de Vichy

Richard Werly, créée le 06-12-2020

"Je vous recommande un ouvrage historique, qui nous ramène vers des temps terriblement illibéraux et autoritaires, c’est à dire le régime de Vichy. L’un des ambassadeurs les plus influents au sein du régime était celui de la Suisse, Walter Stucki, par ailleurs un intime du maréchal Pétain. Ses carnets viennent d’être republiés, on y découvre comment tout cela s’est délité sous la botte nazie, c’est absolument passionnant."



Journal de l’année de la Peste

François Bujon de L’Estang, créée le 06-12-2020

"Puisque nous sommes dans une atmosphère anxiogène, restons-y. Je sais que depuis le début de l’épidémie, tout le monde a relu La Peste ou Le Hussard sur le toit, mais je vous recommande une troisième lecture de ce genre. Il s’agit du journal de l’année de la peste, de Daniel Defoe (l’auteur de Robinson Crusoé). Il a composé un journal frictionnel à propos de la grande peste qui ravagea Londres en 1665-1666 et y fit 70 000 morts. La narration est très méticuleuse, et vous trouverez beaucoup d’échos à la pandémie actuelle, que ce soit dans toutes les mesures de confinement, dans les réactions de la population ou les menaces ressenties par les uns et pour les autres."


Revue « Politique étrangère »

Nicole Gnesotto, créée le 06-12-2020

"C’est la revue « politique étrangère » que je vous recommanderai cette semaine, éditée par l’institut Français des Relations Internationales. Je trouve que la qualité de cette publication n’a cessé de s’améliorer, en particulier depuis le coronavirus, où sont parus deux numéros posant des questions particulièrement intéressantes, sur la réforme de la mondialisation, sur la revanche de l’Europe (long entretien avec Clément Beaune), sur les conséquences du virus en Afrique ... Le dernier numéro, qui vient de paraître, s’intitule « Brexit, le malheur de rompre », un titre qui synthétise parfaitement le problème. "


Une terre promise

David Djaïz, créée le 29-11-2020

"Je lis en ce moment avec beaucoup d’intérêt les mémoires de Barack Obama. Au passage, le titre montre à quel point la classe politique américaine, même la plus sécularisée, est encore imprégnée de ce messianisme très fort concernant le destin des Etats-Unis. L’ouvrage est de toute évidence écrit par Obama lui-même, cela se sent. On y découvre un Barack Obama touchant, sincère (ce qui peut surprendre, car il nous avait habitués à des éléments de langage assez convenus), mais on y retrouve également des choses qu’on connaissait bien de lui : la grande culture, l’élégance morale ... J’apprends beaucoup sur son parcours. Les Européens l’ont découvert comme sénateur, c’est à dire déjà assez loin dans son ascension, ce qui a donné l’impression d’un homme politique auquel rien ne résiste. On s’aperçoit en lisant ce livre qu’il a en réalité eu un parcours politique assez sinueux, semé d’embûches, avec beaucoup de temps passé sur le terrain. Je partage l’avis d’Hubert Védrine à son propos : même si le bilan d’Obama n’a pas été aussi extraordinaire qu’on l’espérait, il reste un homme politique d’une stature hors normes, et d’une trempe dont nous manquons aujourd’hui."


Revue Esprit n°469 - novembre 2020

Béatrice Giblin, créée le 29-11-2020

"Je voudrais vous recommander le dernier numéro de la revue Esprit, qui s’intitule Jeunesses antiracistes, que j’ai trouvé extrêmement intéressant. On considère toujours les banlieues comme des lieux d’explosion, avec des minorités racisées, noires et arabes. Ce numéro a donné la parole à beaucoup de jeunes, et on voit que c’est bien plus riche, intelligent et porteur d’espoir que ce que certains clichés bien ancrés voudraient n’ois faire croire. C’est tout à fait positif, et cela répond à la situation particulièrement difficile que vit cette jeunesse. Lisez ce numéro, il aide vraiment à penser plus intelligemment que les discours entendus partout."


L’histoire de la Neuvième symphonie de Beethoven en musique et en mots

Lionel Zinsou, créée le 29-11-2020

"Je voudrais saluer la réouverture des théâtres et des lieux de spectacle. Un cauchemar prendra fin le 15 décembre, qui aura des conséquences considérables sur tous nos établissements culturels. Pour les Parisiens, je signale que le Théâtre des Champs-Elysées rouvrira le 16 décembre sur un spectacle autour de Beethoven, conçu par Michel Dalberto, et pour lequel il reste des places disponibles. "


Revue Germinal

Matthias Fekl, créée le 29-11-2020

"J’avais regretté dans une précédente émission la disparition de la revue Le Débat, j’aimerais saluer aujourd’hui la naissance d’une nouvelle revue, intitulée Germinal, et animée par de grandes figures de notre vie intellectuelle, certaines très réputées et d’autres beaucoup plus jeunes. Elle a pour ambition d’apporter sa contribution à la refondation de la gauche. C’est un projet écologique, social, d’une réflexion très pointue sur la démocratie, les limites et les faiblesses de nos institutions, et sur le lien entre les exigences économiques, sociales, écologiques et démocratiques. C’est une excellente nouvelle pour le paysage intellectuel français."


De l’Histoire à l’histoire

Philippe Meyer, créée le 29-11-2020

"Les hommages à Daniel Cordier ont été nombreux ces derniers jours : au lieutenant de la France libre, au secrétaire de Jean Moulin, à l’auteur de Alias Caracalla. J’aimerais inciter tous ceux que Daniel Cordier a impressionnés à lire ce livre d’entretiens que Cordier a accordés à Paulin Ismard. Il y est beaucoup question de la Résistance, mais aussi du reste de sa vie, et notamment de la manière dont Daniel Cordier a travaillé et a pu faire son œuvre d’historien. On apprendra au passage que François Mitterrand ne l’y a pas beaucoup aidé ..."