Les brèves

Eoliennes : chronique d’un naufrage annoncé

François Bujon de L’Estang, créée le 20-01-2019

"Je voulais recommander un brillant plaidoyer contre les éoliennes. Pierre Dumont, un industriel, et Denis de Kergorlay, homme qui s’est adonné à l’action associative, publient aux éditions François Bourin un livre qui s’appelle Eoliennes : chroniques d’un naufrage annoncé. C’est un plaidoyer plein de bon sens contre les éoliennes sous tous leurs aspects : le ravage du paysage et des sols agraires, inefficace sur le plan énergétique puisqu’il s’agit d’une énergie chère pour le consommateur. Je les vois pousser comme coquelicots au printemps avec horreur. Ces vilains moulins à vent sont en train de ruiner le paysage français sans que Don Quichotte ne puisse plus rien y faire. "



Le traquet kurde

Lucile Schmid, créée le 13-01-2019

"Je voudrais recommander la lecture du roman de Jean Rolin qui s’appelle Le traquet kurde. Cet auteur aime beaucoup l’ornithologie et ce roman retrace l’histoire d’un petit oiseau qui se retrouve au sommet du Puy de Dôme. Ce qui est très intéressant c’est qu’à travers cet itinéraire on se repenche sur la question kurde et le lien entre la migration humaine et ornithologique. On revient également sur l’histoire impériale de la Grande-Bretagne et on voit à travers des grandes figures dont celle de Lawrence d’Arabie une manière de raconter la mondialisation qui est romanesque mais manque cruellement dans notre manière de le raconter politiquement. "


L’Enquête corse

Jean-Louis Bourlanges, créée le 13-01-2019

"Cette année Glénat a re-publié en hommage à René Pétillon L’Enquête corse et le meilleur des histoires courtes du détective improbable qu’était Jack Palmer. Ceux qui lisaient le Canard Enchainé ont ressenti un immense vide et je trouve tout à fait sain et heureux que l’on ai republié ces histoires. J’ai ressenti le même enthousiasme, la même hilarité que lorsque je l’avais lu la première fois. C’est une vision de la Corse hilarante mais sans complaisance à son égard dont elle montre les travers. C’est également plein de tendresse envers les corses. Pour les continentaux, il n’y a aucune sorte d’acrimonie donc tout le monde en prend pour son grade mais tous ont de la sympathie pour cela. "







Le peuple contre la démocratie

Jean-Louis Bourlanges, créée le 17-12-2018

"Je voudrais recommander le livre de Yascha Mounk : Le peuple contre la démocratie (Éditions de l’observatoire) qui illustre parfaitement la thèse de Nicole à savoir que la dissociation du libéralisme et de la démocratie – dissociation mortelle – n’est pas spécifique à notre pays. Elle caractérise l’ensemble des puissances occidentales. Ce qui est dramatique dans ce livre c’est qu’il est excellent dans l’analyse des causes et de la situation mais dans les remèdes c’est un peu boyscout et cela ne me rassure pas sur notre capacité à surmonter cette dissociation. "