LES INTERVENANTS

Béatrice Giblin

Directrice de l'Institut Français de Géopolitique et de la revue Hérodote

 

Les brèves proposées par Béatrice Giblin:

Vietnam par Ken Burns en DVD

"Vous avez déjà évoqué cher Philippe la brève car j’ai vu effectivement les trois soirées d’Arte sur le Vietnam et j’en ai été fortement impressionnée. C’est du grand art, c’est d’une efficacité remarquable, c’est dune émotion extrêmement forte. Burns a eu accès aux documents nord-vietnamiens ce qui est extrêmement rare. On ne voit à travers ces 9 heures que la moitié de ce qui avait été publié en DVD mais franchement il ne faut pas rater ces 9 heures de documentation sur le Vietnam."


Géopolitique de l’Espagne

"Compte tenu de ce qui se passe en Catalogne, que je suis surprise d’un discours plutôt sympathique vis-à-vis des indépendantistes catalans, au nom de la démocratie et du respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et qu’on trouve ces nationalismes locaux tout à fait fréquentables quand ce sont les mêmes qui dénoncent un nationalisme d’Etat comme étant quelque chose d’absolument dangereux et suscitant parfois des réactions conduisant à la guerre. Je pense que pour bien comprendre ce qui se passe en Catalogne, il y a un livre simple à lire mais très éclairant qui remet un peu de profondeur historique et qui rappelle que c’est un pays dans lequel la guerre civile n’est pas si lointaine et qui s’appelle Géopolitique de l’Espagne par Barbara Loyer."


L'invention tragique du Moyen-Orient

"Moi c’est un ouvrage qui est publié chez Autrement, qui s’appelle L’invention tragique du Moyen-Orient par Pierre Blanc et Jean-Paul Chagnollaud qui sont deux politologues (Pierre Blanc ayant cette caractéristique qu’avant d’être politologue, d’avoir été un ingénieur agronome qui a énormément travaillé sur les problèmes de la terre et sur les problèmes fonciers au Moyen-Orient). C’est dans une collection qui s’appelle Angles et Reliefs, c’est-à-dire que on fait des choix : c’est un angle. Le titre le dit déjà d’ailleurs. L’invention tragique du Moyen-Orient, c’est bien évidemment donner une grande place dans la responsabilité de la situation actuelle aux partages Sykes-Picot, aux années 20 et à la création des différents états sans l’accord des peuples à ce moment là. C’est un ouvrage très clair, très facile, avec des cartes un peu trop simples à mon goût, mais ce qui st très intéressant ce sont les schémas d’acteur, avec le rôle qu’ont pu jouer différents responsables à un moment de l’Histoire. Cela je pense que c’est très bien pour comprendre comment on a pu se retrouver totalement isolé, avec les oppositions y compris de ceux qu’on aurait pu penser être des alliés."