Les chroniques



UN ENNEMI DU BIEN

Philippe Meyer, publiée le 27-05-2019

" La notoriété de Dominique Noguès, philosophe, cinéaste, romancier mort en mars ne doit rien aux artifices de la communication et tout au bouche -à-oreille. C’est dire que, si cette notoriété est relative, elle est d’une solidité à toute épreuve. Ces dernières années, Dominique Noguès montrait une sensibilité très vive à l’instauration de ce que l’irremplacé Philippe Muray appelait « l’empire du bien » et « l’envie du pénal ». [...]"


FORCE DE TRAVAIL

Philippe Meyer, publiée le 24-05-2019

" « Voyage en Amazonie » fut publié six ans avant que Jair Bolsonaro ne parvienne au pouvoir et il n’y est pas question de préservation de la nature mais d’organisation du travail, pas de déforestation, mais plutôt de déshumanisation, pas de l’immense bassin amazonien mais d’une entreprise de vente par internet. Ecoutant le président de la République répondre sur Youtube à la question d’un jeune homme sur les GAFA et leur nécessaire taxation, je suis retourné à ce livre et aux notes que j’avais prises.[...]"


L’ADVERSAIRE

Philippe Meyer, publiée le 20-05-2019

"« Je ne suis pas un politicien mais un type normal, qui est juste venu pour détruire le système. Je suis le résultat de vos erreurs et de vos promesses non tenues ». La phrase par laquelle Volodymyr Zelensky, humoriste cathodique, a porté le coup de grâce au président ukrainien aurait pu être d’un gilet jaune. Ou du candidat éphémère Coluche qui, comme les occupants des ronds-points, déclarait n’avoir « pas de programme, mais des revendications » et qui, comme eux, prenait pour cible les technocrates, « ces mecs que, quand tu leur poses une question, une fois qu'ils ont fini de répondre, tu comprends plus la question que t'as posée !"[...]"


CADAVRE EXQUIS

Philippe Meyer, publiée le 17-05-2019

"De ce qui n’est plus qu’une carcasse qui parait rassembler tout ce qui lui reste de force pour ne pas s’effondrer, l’âme s’épuisait depuis des années à essayer de demeurer chez elle. En approchant Notre Dame, ce ne sont pas les bas-reliefs représentants les travaux des mois de l’année du portail de la Vierge ni la pesée des âmes du portail du Jugement dernier qui, de nos jours, servent de propédeutique au recueillement qu’appellent, pour les uns, la foi et la prière et, pour tous, la beauté, créée et servie ici par des générations d’artistes et d’artisans presque tous anonymes. [...]"


Savoir-vivre

Philippe Meyer, publiée le 13-05-2019

" Beaucoup d’entre nous, dans tous les milieux, éprouvent avec peine l’impression que, dans notre société, le manque de savoir-vivre affecte profondément la vie de tous les jours. Je dis le manque, d’autres écriraient la perte. Je préfère éviter les querelles sous-jacentes à ces nuances et surtout cette désagréable et oiseuse inflammation des arguments qui fait que la référence à un passé jugé, sur un point ou sur un autre, meilleur que le présent déplace le débat sur des terrains minés, surchargés d’approximations, hérissés d’amalgames et prolifiques en anathèmes. [...]"


PERSISTANCE

Philippe Meyer, publiée le 09-05-2019

"La dizaine de jeunes filles en robe de bal qui figurent sur la photo publiée par le Daily mail étatsunien ont pris place devant l’objectif en fonction de la couleur de leur peau : une noire, une blanche, une noire, une blanche. Le résultat ne manque pas de charme, mais ce n’est pas pour charmer que ces élèves de dernière année du lycée de Macon, dans le comté étatsunien de Wilcox ont imaginé cette carte d’invitation à leur traditionnel bal de promotion. C’est parce qu’elles ont l’ambition que cette soirée de fête soit ouverte à tous les élèves de leur établissement, quelle que soit la couleur de leur peau. [...]"


QUOI DE NEUF ? VIALATTE.

Philippe Meyer, publiée le 06-05-2019

"Il s’efforça de demeurer un enfant frivole à qui rien ne paraissait aussi sérieux que l’amitié, aussi nécessaire que la mélancolie, aussi relatif que l’âge adulte, aussi arbitraire que les livres d’école, aussi pittoresque que les manies des professeurs, aussi véritable que les renseignements que sa tante Lucie donnait sur l’humeur du Bon Dieu, aussi magnifique qu’un bataillon de pompiers de village chantant de tout leur cœur une Marseillaise dans laquelle Rouget de Lille aurait eu du mal à reconnaître sa partition. Alexandre Vialatte était un voyant. [...]"


L’ALLEMAGNE APRÈS MUTTI MERKEL

Philippe Meyer, publiée le 03-05-2019

" L’Allemagne, l’Allemagne, l’Allemagne… Il ne se passe pas de jour qu’on ne nous tympanise avec l’exemple, le modèle, le parangon allemand. Compétitivité à l’allemande, productivité à l’allemande, concertation à l’allemande, telles sont les étapes que nous devons atteindre pour nous tirer du mauvais pas dans lequel nous sommes. Il s’en faut de peu que l’on ne nous recommande de nous mettre à la saucisse et que nos repas ne soient composés désormais de Nürnberger Rostbratwürstchen, Thüringer Rostbratwurst, Leberwurst, Blutwurst Weißwurst, Currywurst, Brägenwurst, Grützwurst, et même Wiener Würstchen. [...]"


UN REPOS ENVIABLE

Philippe Meyer, publiée le 29-04-2019

" Ce n’est pas pour me vanter mais, parmi mes neveux et filleuls, j’en compte un qui, pour payer ses études, exerce à temps partiel l’activité de documentaliste sur un site de l’Internet où l’on promet de répondre très vite à n’importe quelle question à n’importe quel moment. Pour satisfaire le chaland, il suffit assez souvent d’interroger les moteurs de recherche que ledit chaland aurait pu questionner lui-même, mais, parfois, il faut y mettre davantage du sien. [...]"