Les brèves


Jean-Claude Mourlevat

Michaela Wiegel, créée le 25-04-2021

"Je voulais vous parler d’un autre prix littéraire, le prix ALMA (Astrid Lindgren Mémorial Award). Il a cette année été décerné à un Auvergnat, Jean-Claude Mourlevat, pour l’ensemble de son œuvre. Ses livres s’adressent à la jeunesse, mais sont tout de même très plaisants pour les lecteurs adultes. L’auteur est un ancien professeur d’allemand, qui a commencé par traduire des romans pour la jeunesse de l’allemand vers le français. Parmi ses livres les plus connus, citons l’enfant-océan, le chagrin du roi mort, le combat d’hiver. Ses récits sont hors du temps, ils traitent de sujets très profonds (la vulnérabilité, la guerre, le désir, l’amour ...) dans un langage aussi simple que beau. "




La valse européenne les trois temps de la crise

Nicolas Baverez, créée le 28-03-2021

"Dans le droit fil de notre conversation sur l’Europe, je vous recommande aussi ce livre d’Elie Cohen et Richard Robert. Qu’il s’agisse de l’euro, des migrants, du Brexit, et maintenant de la Covid, l’Europe fonctionne toujours sur trois temps. La déception, le réveil, et la décision politique. C’est donc une forme de message d’espoir, souhaitons que ce troisième temps arrive rapidement."


Hommage à Bertrand Tavernier

Jean-Louis Bourlanges, créée le 28-03-2021

"Je voulais moi aussi dire un mot de Bertrand Tavernier, avec qui j’étais en profonde familiarité intellectuelle. Si j’essaie de comprendre ce que j’aime en lui, indépendamment de son talent et de son œuvre, c’est que c’était profondément un homme de gauche, avec l’engagement, les passions, l’exigence et la générosité que cela implique. Et en même temps, il avait la compréhension d’un tas de choses que la gauche ignore ou néglige habituellement. Nul n’a aimé ou compris l’Amérique comme lui par exemple. De même son regard sur la guerre n’est pas celui d’un antimilitariste primaire. C’est un amoureux de la paix, mais qui comprend pourtant la psychologie militaire avec une finesse remarquable. Et puis l’Histoire. Voilà un homme qui savait que le présent sortait du passé. Qu’il parle de la Régence, de la guerre de 14-18 ou de l’histoire du cinéma. Ce sont là des grandes vertus d’un homme de droite, et elles ont été portées par un homme profondément à gauche. "






La pyramide inversée

Akram Belkaïd, créée le 21-03-2021

"Je vais peut-être vous décevoir, car je sais que ce sujet n’est pas toujours très bien perçu, mais je lis en ce moment cet ouvrage d’un journaliste anglais, véritable star dans son pays, Jonathan Wilson, dont le livre vient d’être traduit par Hachette Sport. C’est un pavé sur l’évolution de la tactique dans le football. Comment on est passé du chaos de l’époque victorienne à la science d’aujourd’hui, bourrée de statistiques. Même ce sport souvent conspué est touché par le fléau des algorithmes. "


Joseph Kessel Reportages, romans

Philippe Meyer, créée le 21-03-2021

"Me promenant dans ma bibliothèque, comme on fait beaucoup en ces temps de confinement, j’en ai sorti ce volume de Quarto chez Gallimard. Je l’ai ouvert par curiosité rétrospective, ne me souvenant plus très bien de ce que j’en avais pensé autrefois, et me disant que tout cela devait sans doute être bien dépassé. Ce n’est pas vrai. Ces reportages sont un genre littéraire, comprenant un peu d’invention, beaucoup d’observation, ainsi qu’un savoir-faire et un homme à l’intérieur duquel ce savoir-faire couve."