Louis XIV Roi du monde

Brève proposée par Nicolas Baverez dans l'émission Macron contre le radicalisme islamiste / Erdogan, encore Erdogan, toujours Erdogan ! / n°162 (11 octobre 2020), que vous pouvez écouter ici. ou ci-dessous.

Louis XIV Roi du monde

Nicolas Baverez

"Le Royaume-Uni est toujours surprenant. Alors qu’il s’apprête à nous quitter politiquement, il nous rejoint intellectuellement. On avait déjà la magnifique biographie de de Gaulle par Julian Jackson, voici que nous en arrive une autre, incroyable, celle que Philip Mansel consacre à Louis XIV. L’auteur nous montre comment Louis XIV fut un roi universel, dont un certain nombre de modèles ont essaimé partout dans le monde. Bravo pour cette démonstration britannique de l’universalisme à la française, en plein Brexit."


Les autres brèves de l'émission :

Josep

Béatrice Giblin

"C’est un film d’animation que je vous recommande, signé du dessinateur Aurel. Il est consacré à un autre dessinateur, républicain de la guerre d’Espagne, Josep Bartoli, mort aux USA pendant les années 1990. Il a dessiné, avec le matériel de fortune qu’on imagine, ce qu’il voyait dans les camps d’internement de Rivesaltes, du Cap d’Agde où l’on a parqué plus de 400 000 réfugiés, républicains, communistes, anarchistes ... On voit comment la France et ses forces de l’ordre ont traité ces « espingouins » comme une menace très dangereuse, donc très violemment. Le film mêle les dessins d’Aurel à ceux de Bartoli, absolument remarquables. Il faut voir ce film très émouvant, d’autant qu’il traite d’une période mal connue en France. "


Rouge carbone

Lionel Zinsou

"Laurent Fabius publie un nouveau livre, consacré au risque climatique. C’est à la fois un plaidoyer pour une action très vigoureuse et des mémoires de l’homme qui a négocié les 1600 clauses qui faisaient obstacle à l’accord de la COP21, et qui prend effet en 2020. C’est haletant dans le récit de la COP21, au moment où la Chine et l’Inde tournent et entrent dans l’accord alors qu’elles revendiquaient jusque là leur droit à polluer, et sur le passage de l’effet de serre à l’effet de four. C’est un cri d’alarme assez complet et passionnant."


Revue « Books »

Philippe Meyer

"Peut-être ne faut-il pas se lamenter trop vite sur la disparition des revues, puisque d’excellentes anciennes revues demeurent (Esprit, Commentaire, La Revue des Deux mondes ...), de nouvelles viennent de se créer, comme Zadig ou Germinal. Il y en a aussi qui sont à la lisière du magazine, comme Books, que je recommande souvent. Le sous-titre de cette revue est « les livres questionnent le monde ». Pour ce faire, Books traduit des articles provenant de toutes sortes de publications à travers le monde. Le numéro de septembre porte sur la hiérarchisation des risques, et celui d’octobre sur la tentation autocratique."