Chefs d’état en guerre

Brève proposée par Nicole Gnesotto dans l'émission La Macronie expliquée aux électeurs ; Le rapport Mueller #82, que vous pouvez écouter ici. ou ci-dessous.

Chefs d’état en guerre

Nicole Gnesotto

"Je recommande le livre du général Henri Bentégeat « Chefs d’état en guerre » paru aux éditions Pérrin. Ça n’est pas vraiment un livre de géopolitique mais c’est un livre extraordinaire si on veut comprendre les plus hautes instances politiques et les dirigeants militaires. Le général Henri Bentégeat sait de quoi il parle puisqu’il a été pendant neuf ans chefs d’état major particulier du président Chirac puis chef d’état major des armées. Il fait le portrait de Napoléon, Clémenceau, Churchill, Staline, Johnson, Miterrand et Chirac… C’est très intéressant de voir comment des chefs d’état ont soit coopéré soit débattu avec la hiérarchie militaire. "


Les autres brèves de l'émission :

Les Suppliantes d’Eschyle à la Sorbonne - Philippe Brunet

Philippe Meyer

"Le CRAN qui est le groupe d’influence qui prétend parler au nom de la population noire a réussi à empêcher la représentation des Suppliantes d’Eschyle à la Sorbonne mis en scène par Philippe Brunet. Je souhaiterais donc vous lire son texte : « Le théâtre est le lieu de la métamorphose, pas le refuge des identités. Le grotesque n’a pas de couleur. Les conflits n’empêchent pas l’amour. On y accueille l’Autre, on devient l’Autre parfois le temps d’une représentation. Dans Antigone, je fais jouer les rôles des filles par des hommes, à l’Antique. Je chante Homère et ne suis pas aveugle. J’ai fait jouer les Perses à Niamey par des Nigériens. Ma dernière Reine perse était noire de peau et portait un masque blanc.» "



La Neustadt de Strasbourg : Un laboratoire urbain (1871-1930)

Michaela Wiegel

"A l’heure où la présidente de la CDU en Allemagne a encore remis en question le siège du parlement européen à Strasbourg, je voulais recommander un très beau livre «La Neustadt de Strasbourg : Un laboratoire urbain (1871-1930) ». Cela montre à quel point Strasbourg est une ville franco-allemande. C’est une redécouverte de l’héritage allemand et de l’esprit d’ouverture de la ville. Français comme allemands devraient lire ce livre. "


Mazarin l’italien 

Jean-Louis Bourlanges

"Je voudrais recommander un livre paru en janvier 2018, « Mazarin l’italien », d’Olivier Poncet. C’est un livre très intéressant qui insiste beaucoup sur tout ce que Mazarin doit profondément à l’Italie, à son rapport avec le Saint-Siège. On voit que depuis Jacques Coeur, qui a compris dès le milieu du XVème siècle que c’est vers là qu’il fallait s’orienter, ce feu d’artifice de génie absolu en Mazarin qui se termine avec lui puisque qu’après ça sera la Cour d’Espagne. "