Il nous reste les mots

Brève proposée par Philippe Meyer dans l'émission Primaire LR : à droite toute ! / Loukachenko : la politique des otages / n°220 / 21 novembre 2021, que vous pouvez écouter ici. ou ci-dessous.


Les autres brèves de l'émission :



La France dans le bouleversement du monde

Michaela Wiegel

"Cet ouvrage signé de l’ancien diplomate Michel Duclos est vraiment pour moi la meilleure tentative actuelle pour structurer et donner un sens à la diplomatie d’Emmanuel Macron, qui peut au premier abord sembler très contradictoire. Michel Duclos parvient, avec une immense connaissance des traditions diplomatiques passées, à en dégager les grandes lignes. On en apprend également beaucoup sur tous les changements intervenus depuis la chute du mur de Berlin. "


La France sous nos yeux

Nicolas Baverez

"Je vous recommande ce livre de Jérôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely, qui est d’une certaine manière l’autre face de celui de Michel Duclos. Là aussi, on découvre à quel point la France a changé , et les auteurs nous le montrent « par le bas », avec des indications très concrètes, qui donnent la mesure de la désindustrialisation, qui montrent combien les lieux de sociabilité et les valeurs se sont modifiés, qui retracent la façon dont l’écart entre les classes s’agrandit. Et surtout, tout est appuyé par des indicateurs très variés, c’est une plongée absolument saisissante."


L’homme qui voulait être aimé

Richard Werly

"Ce récit biographique de la vie de l’avocat Georges Kiejman vient juste de sortir, il est co-signé de Vanessa Schneider (journaliste du Monde). Ce qui m’a le plus touché dans le récit de la vie de Kiejman, c’est toute la partie où il raconte comment enfant, il s’est retrouvé dans le Berry, à Saint-Amand-Montrond. Il rend hommage à son directeur d’école, qui a intégré cet enfant juif dans sa classe. Kiejman, bon élève, prend la première place de la classe devant le fils de l’instituteur, qui ne lui en tiendra jamais rigueur et l’aidera même à trouver une place dans un internat de la ville. Je n’ai jamais rencontré Georges Kiejman mais ce récit de sa vie m’a passionné. "


La légèreté et le grave une histoire du XVIIIe en tableaux

Marc-Olivier Padis

"C’est chez mon libraire que je suis tombé sur ce livre d’une historienne que je ne connaissais pas, Cécile Berly. Comme le sous-titre l’indique, il s’agit de raconter l’histoire du siècle à partir de dix tableaux, de Watteau, Boucher, Bonnard, Vigée Le Brun, David … C’est vraiment passionnant de parcourir cette époque à partir de ces commentaires très bien faits, cette remise en perspective de la réception de ces productions à l’époque, ainsi que la biographie des peintres. Ce siècle de l’intelligence était aussi celui de la sensibilité, car pour les Lumières, les deux étaient indissociables. "