Le monde des nouveaux autoritaires

Brève proposée par Nicole Gnesotto dans l'émission L’enjeu de l’Iran / n°122, que vous pouvez écouter ici. ou ci-dessous.

Le monde des nouveaux autoritaires

Nicole Gnesotto

"Je voudrais recommander un livre collectif, sous la direction de Michel Duclos, ancien ambassadeur en Syrie. Il est extrêmement intéressant pour deux raisons. D’abord il y a une collection de dix-huit portraits de leaders autoritaires, allant de Donald Trump à Khamenei en passant par Orbán ou Xi Jinping. Ils sont très courts et très intéressants car ils montrent les racines locales des popularités. Ensuite, la deuxième partie est une analyse de Michel Duclos sur ce besoin d’autorité qui est à ses yeux le besoin de ce début de siècle, comme le besoin de liberté avait été la marque des années 1980-1990. Il essaie d’en comprendre les raisons, et décèle deux causes majeures : l’intervention américaine en Irak en 2003, qui a selon lui ruiné l’illusion d’un progrès mené par les occidentaux, et ensuite la crise de 2008, qui a ruiné la promesse de prospérité d’une économie libérale de marché. "


Les autres brèves de l'émission :

Après Macron

Philippe Meyer

"Je voudrais recommander un petit livre, qui n’est pas récent puisqu’il a été imprimé il y a deux ans. Il est de Philippe Frémeaux, éditorialiste d’alternatives économiques et homme de gauche. Il s’intitule « Après Macron » et est publié aux éditions des petits matins. C’est un livre qui d’une part proposé une analyse que je trouve très riche des raisons pour lesquelles Emmanuel Macron est devenu président de la République. Le livre se pose ensuite les questions des limites de ces raisons, et qui essaie de réfléchir aux conditions nécessaires pour qu’il réexiste ce qu’on appelle une gauche de gouvernement. C’est écrit avec une grande efficacité, il y a là un raisonnement qui ne se perd dans aucune fioriture. Si ancien soit-il, ce livre conserve à mon avis toute sa force."


Une guerre perdue La France au Sahel

Béatrice Giblin

"Pour ma part, c’est un livre publié par Marc-Antoine Pérouse de Montclos que je recommanderai. L’auteur y détaille pourquoi cette guerre ne peut pas être gagnée, parce que le territoire est immense d’abord, et que 4500 hommes n’y suffiront pas, et qu’ensuite les armées locales sont dans un tel état d’incompétence et de corruption (sans parler des Etats, qui sont souvent pires) qu’il est impossible de calmer réellement le jeu. L’auteur est persuadé que notre engagement militaire à cet endroit est inefficace, inadapté, il entretient même le conflit à cause des exactions causées par les armées locales, qui poussent parfois les populations à soutenir les djihadistes."


Civilizations

François Bujon de L’Estang

"Je me suis distrait de la dureté des temps en lisant ce livre de Laurent Binet, couronné du Grand Prix du roman de l’Académie Française. Il s’agit d’une uchronie, c’est à dire une réécriture de l’Histoire (« que se serait-il passé si ...? »). Ici, il est question des Indiens d’Amérique. S’ils avaient disposé de la métallurgie et du cheval quand les Européens sont arrivés, la face du monde en eut été changée. Dans ce livre, des Vikings découvrent l’Amérique en arrivant dans leur drakkar, ils ont emporté quelques chevaux qui s’acclimatent, et enseignent les rudiments de la métallurgie aux autochtones bienveillants. Ce qui fait que quand Christophe Colomb débarque, il est accueilli par des cavaliers belliqueux qui lui tirent des flèches aux pointes métalliques. Colomb est en déroute, et ce sont au contraire les Indiens qui découvrent l’Europe. Atahualpa, le chef des Incas arrive au Portugal , pousse jusqu’en Espagne où il détruit l’Inquisition, emprisonne Charles Quint, etc. C’est une lecture très distrayante."


Barbarossa. 1941 La guerre absolue.

Jean-Louis Bourlanges

"Je recommanderai moi aussi une lecture qui n’est pas optimiste, mais qui est une fantastique chose, je le brandis car il est énorme (956 pages écrites en tout petit). Les six mois d’invasion de la Russie soviétique par la Wehrmacht. C’est décrit comme le semestre le plus létal de l’histoire de l’humanité : 5 millions de morts. La minutie du livre est parfaite, elle montre l’horreur de la violence centrifuge nazie, et de la violence centripète stalinienne. Les deux régimes et leurs projets déments sont décrits de manière hallucinante."


Sondage de Morning Consult

Philippe Meyer

"Le site morning consult fait état d’un sondage fait auprès d’un échantillon représentatif d’étasuniens. On a demandé aux sondés de placer l’Iran sur une carte du monde, et le site montre les réponses. Seuls 23% d’entre eux le situent correctement, les réponses des autres sont plus ... distrayantes. Certains d’entre eux situent la république islamique aux Etats-Unis, dans la Bible Belt. On passe par Madagascar ou l’Europe. En France l’Iran est quelque part au sud du Mont Saint-Michel, ou bien dans le Cantal ou le Nord-Aveyron à la rigueur ..."