L’exposition Toutânkhamon 

Brève proposée par Nicolas Baverez dans l'émission Grand débat, la fin du commencement; Brexit le commencement de la fin #84, que vous pouvez écouter ici. ou ci-dessous.


Les autres brèves de l'émission :

Lancer l’alerte

Lucile Schmid

" A l’heure où Julien Assange déffraie la chronique : est-il un lanceur d’alerte ? est-il un allié de Trump ou de Poutine ? Je voulais recommander le dernier numéro de la revue Esprit : Lancer l’alerte. Il donne la parole à Patrick Weil qui propose de donner l’asile à Edward Snowden. Il donne également la parole à Francis Chateauraynaud qui est le chercheur qui a inventé ce terme français de lanceur d’alerte qui n’est pas du tout la traduction littérale de « whistleblower ». "


La voiture et les "gilets jaunes"

Jean-Louis Bourlanges

"Je voudrais recommander l’article paru dans la revue Étude d’Hervé Le Bras : « La voiture et les "gilets jaunes ». Il montre que c’est véritablement le rôle de la voiture qui est au cœur de la colère des gilets jaunes. Il montre par exemple que le nombre de foyer qui ont deux voitures est complètement indépendant du niveau de richesse. Ce n’est pas un indice de richesse mais de nécessité. Il montre la place décisive du budget de la voiture sur le pouvoir d’achat. Il montre à quel point nous avons été aveugles face à cet élément décisif. Il fait deuxièmement une analyse sur le Front national à travers la voiture en montrant que le Front National se développe des villages regroupés et de champs ouverts par rapport aux pays bocagés. Dans les villages regroupés, la voiture est un instrument de fuite et de non-solidarité sociale et donc ça développe le front national alors que dans les hameaux la voiture rapproche. "




L’Inde de Modi

Nicolas Baverez

"Christophe Jaffrelot a publié l’Inde de Modi. Il est vrai que l’on s’intéresse trop peu à l’Asie en France. Il se trouve que le 11 avril c’est le début des élections qui dureront jusqu’au 19 mai. Il y aura 900 millions d’électeurs; ce qui n’a pas d’équivalent dans le monde. C’est une sorte de référendum envers Narendra Modi. C’est un national-populiste qui a utilisé la haine contre les musulmans pour modifier le système des castes. Jaffrelot montre cela très bien."