LES INTERVENANTS

Laurent Bonnefoy

Chargé de recherche (CR1) au CNRS, affecté au CERI depuis janvier 2013, Laurent Bonnefoy, né en 1980, est politologue et arabisant, spécialiste des mouvements religieux et de la péninsule arabique contemporaine. Chercheur associé au Centre français d’archéologie et de sciences sociales de Sanaa (CEFAS) où il a séjourné un total de quatre années entre 2001 et 2009, il a été chercheur MAE à l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) et responsable de son antenne palestinienne de 2010 à 2012. Docteur en science politique – mention relations internationales (2007), diplômé de Sciences Po (2001), il a été post-doc ANR à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) (2008-2009) et a également enseigné à Tours et Sanaa.

 

Les brèves proposées par Laurent Bonnefoy:

Salafism in Yemen: transnationalism and religious identity

"Salafism has become one of the West's new political bogeymen. Many regard the movement as a by-product of a centralized foreign-policy platform shaped by so-called Saudi interests, as well as the chosen ideology of violent groups such as al-Qaeda. Based on extensive research conducted throughout Yemen between 2001 and 2009 -- particularly in the southern province of Yâfi' -- this book offers an original approach to Salafism and draws a necessary counternarrative, considering the dynamics of the Salafi movement as well as its relationship to evolving local, regional, and international contexts. Having studied more than a hundred recorded sermons and conferences and dozens of books, and having interviewed numerous clerics, intellectuals, and activists, Laurent Bonnefoy provides fresh perspective on the allegedly apolitical Salafi doctrine promoted by the renowned Yemeni Salafi figure, Muqbil al-Wadi'i. Building on the principles of international relations theory and political sociology, he references the everyday practices of al-Wadi'i's dedicated followers, their rivalries, and their developing trajectories. He demonstrates that -- rather than resulting from specifically planned policies -- Yemeni Salafism has, since the early 1980s, grown out of a series of spontaneous, grassroots mechanisms that are often shaped by transnational flows, which have embedded this movement within complex Yemeni systems."


Le Yémen: De l'arabie heureuse à la guerre

"Le Yémen a longtemps fasciné bien des voyageurs, parfois illustres, d’Ibn Battuta à Arthur Rimbaud et André Malraux. Il apparaît comme l’incarnation d’une authenticité tant arabe que musulmane. Toutefois, bien que pris dans les soubresauts de l’histoire mondiale (colonisation, guerre froide et terrorisme) et occupant une place stratégique à la croisée des continents, il reste mal connu et perçu comme marginal et passif. Patrie d’origine de la famille Ben Laden, lieu où l’attentat contre Charlie Hebdo a été commandité, le Yémen a émergé en tant que menace à la sécurité internationale dans le contexte de la guerre mondiale contre le terrorisme et a vu son image se détériorer. L’offensive armée saoudienne lancée en mars 2015 en a fait une victime directe de la lutte entre puissances régionales. L’ambition de cet ouvrage est de dépasser ces perceptions catastrophistes et cette lecture purement sécuritaire pour s’intéresser aux modes d’intégration du Yémen dans les relations internationales. Il s’agit, à partir de figures et d’interactions spécifiques (du diplomate au terroriste en passant par le migrant et l’artiste), d’analyser la place qu’occupent cet État et cette société dans les enjeux contemporains. Car le Yémen, loin d’être une marge, se trouve au cœur de processus fondamentaux qui ont trait aux flux transnationaux, aux mécanismes de domination et aux résistances qu’ils engendrent. Mieux le comprendre, c’est aussi mieux appréhender un Moyen-Orient et un monde en crise."